Skip to Content

Vendredi Saint 14 Avril

L'office chez les Bénédictins est bien impressionnant et l'Adoration de la Croix est particulièrement émouvante. Je vais ensuite entendre la fin de l'office dans la petite église russe de St Antoine Abbé près de St Jean. Ces chants slaves sont d'une poignante tristesse.

Nous essayons en vain d'avoir un Chemin de Croix l'après midi : à Rome cela n'existe pas … Alors nous traversons le délicieux jardin aux buissons blancs et aux arbres de Judée tout roses qui mène à Ste Croix de Jérusalem. Nous arrivons pour la curieuse exposition des reliques sur un autel dressé devant la porte ; on montre des fragments de la vraie Croix, l'inscription en trois langues, des clous, puis le doigt de St Thomas. Une foule compacte se presse, bruyante et comique, maintenue par les inévitables gendarmes rouges. La procession s'ébranle jusqu'à St Jean, les Séminaristes en longues files interminables, les moines, la Guardia, puis la foule chantant des cantiques et poussant à intervalles réguliers des retentissants : « viva la Croce ». On passe dans des petites rues aux fenêtres pavoisées d'oripeaux de couleur et garnies de têtes. Les fleurs embaument le ciel de Rome est admirable. Tout cela est inoubliable et pittoresque.



Dr. Radut | page